août 07, 2021

Mes Racines: La conception

Par Maude Roberge Dumas
Mes Racines: La conception

L'histoire derrière la création

 Dans la dernière année, nous avons réalisé à la suite de vos commentaires et avec de nombreuses discussions que nous avons eues avec notre entourage que les gens souhaitaient laisser une trace de leur passage, mais qu’ils se décourageaient devant l’ampleur de la tâche de l’autobiographie.

« Écrivez votre histoire pendant qu’il est encore temps! » disait Janette Bertrand tout récemment. Oui, mais par ou commencer ?  Résultat : le projet est toujours remis à plus tard.

À cette constatation, s’ajoute le fait qu’en devenant parents, transmettre nos histoires à nos enfants est un désir qui prend de l’ampleur et il y a cette petite voix qui parfois chuchote à nos oreilles : « S’il nous arrivait quelque chose, que resterait-il de nous? Comment nos enfants sauraient qui nous sommes vraiment? ».

 C’est là que nous avons eu l’idée de ce livre-souvenirs. Un journal qui vous aide à refaire le parcours de votre vie, sous forme de questions. Un journal que vous pouvez remplir à chaque époque de votre vie et où vous pouvez répondre aux questions au fil du temps et à votre rythme.

Une de nos croyances les plus fortes chez l’Assembleuse est que le chemin de vie de chacun est unique et mérite d’être préservé et transmis. Il est donc tout naturel d’ajouter Mes racines à notre collection de livres-souvenirs.

Le contenu

Le livre est divisé en cinq sections : naissance, enfance, adolescence, vie d’adulte et mes réflexions.

Dans chacune de ces sections, vous trouverez des questions factuelles et existentielles reliées à chaque époque. La dernière section qui porte sur vos réflexions comporte exclusivement des questions ouvertes.

Nous avons également laissé des pages vierges à la fin du livre afin que vous puissiez ajouter des notes personnelles ou encore pour que votre entourage puisse ajouter leurs propres questions.

Nous espérons que notre livre sera le gardien de vos souvenirs afin que vous puissiez les transmettre de génération en génération.

Laisser un commentaire